Mastère Digital Marketing SKALE 2020 : Thomas témoigne


Thomas, est-ce que tu peux un peu me parler
de ton parcours ? Oui ! J’ai commencé par un BTS et j’ai enchaîné
sur une licence, qui était plus de l’ordre du commercial. J’ai travaillé dans des entreprises de bâtiment
et dans les assurances, deux secteurs d’activités très différents. C’était vraiment axé commercial. Pour ma poursuite d’étude, j’ai souhaitais
me spécialiser. Je suis parti sur des fonctions de management. Pour mes missions chez Orange, je suis sur
une plateforme d’appels entrants, de service client dédié aux professionnels. Je manage 2 équipes de 10 commerciaux. Le temps est consacré à la montée en compétences
des collaborateurs, à piloter les indicateurs de performance et toutes les composantes qui
s’apparentent au business. Après l’Exécutive Mastère, quels postes
tu viserais ? La fonction de manager me plaît énormément. Donc effectivement, continuer à apprendre
et allier la théorie avec SKALE et la pratique avec l’entreprise, monter en compétences
et petit à petit se diriger vers un poste de manager. C’est quoi pour toi une carrière réussie
? Une carrière réussie, pour moi, c’est une
carrière avec de l’audace, de l’ambition. Pourquoi pas devenir entrepreneur à la fin. Ça pourrait être une belle finalité. Justement, j’allais te poser la question : est-ce
que tu as un projet d’entrepreneuriat ? Alors, oui…
Il faut savoir que l’entrepreneuriat chez SKALE, c’est quelque chose qu’on nous inculque
dès nos premières années. Le projet d’entrepreneuriat, ça reste dans
un coin de nos têtes. Parce que… à quoi bon travailler toute
notre vie dans une entreprise sans vouloir un jour être celui pour qui l’on travaille
? Tu te vois où dans 10 ans ? L’avenir, comment
tu le conçois ? Dans 10 ans, dans une carrière professionnelle,
ça reste moyen-long terme. Mais j’aimerais bien me projeter, donc je
me vois responsable d’une structure dans une grande entité, peut-être l’entrepreneuriat…
Parce que l’idée de création, elle peut arriver du jour au lendemain. Ça permettrait, dans 10 ans, d’avoir finalisé
un beau projet. Est-ce que tu te sens accompagné par la pédagogie
au sein de SKALE ? Au sein de SKALE… je vais parler du plus
récent, donc cette année. On a été accompagné tout au long de l’année
même quand on était en entreprise. On a toujours un lien avec le référent de
filière. On a participé à un Business Game avec de
vrais Business Angels, ce qui nous a permis d’avoir des cas concrets d’entreprise et de
s’immerger dans la peau de porteur de projet. Ça permet de développer des compétences
professionnelles concrètes. Pour toi c’est quoi l’esprit SKALE ?
L’esprit SKALE, c’est vraiment le partage de connaissances, de savoir-faire… la pédagogie
autrement. On nous aide, on nous aiguille, on nous écoute. L’esprit SKALE, c’est travailler dans la bonne
humeur et dans l’efficacité… mais la bonne humeur, c’est important.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *